• La Saint-Martin

    La Saint-Martin

     

     

    A l'occasion de la fête de la Saint-Martin, nous apprenons un chant : Laterne

    * Fiches chant élève

     * Flashkarten : Affichage

    Pour écouter la mélodie, sur le site de mamalisa

     

    Un grand merci à Delhia, enseignante en classe bilingue, pour ses documents :

    * un livret sur la légende de Saint-Martin, à imprimer au format A3 (même pliage que pour Léa la sorcière), car les enfants devront compléter le texte : Fiche élève

    * géométrie, la lanterne : Fiche élève

    * pièce de théâtre : Fiche

    * des mots cachés : Fiche élève

    Ressources et liens :

    * site de l'Ien de Sarre-Union : ici

    * site autrichien pour la classe : ici

    * un mandala : ici

     

    La légende de Saint Martin

    Fêté le 11 novembre

    Apôtre des Gaules
    Evêque de Tours
    vers 317-397

     

    La Saint-Martin

    Histoire et légende


    Martin fut, durant tout le Moyen-Age et jusqu’à une époque récente, le saint le plus populaire de France. Sa vie nous est connue par ses premiers biographes : Grégoire de Tours et Sulpice Sévère. c’est également à ces deux personnages que nous devons les nombreux épisodes légendaires liés à la vie de saint Martin.

    Martin est né en Pannonie (la Hongrie actuelle) et se retrouve enrôlé très jeune dans les légions romaines en Italie et en Gaule. Durant l’hiver 337, alors qu’il se trouvait à Amiens, il rencontre un mendiant nu et grelottant de froid à qui il donne la moitié de son manteau (on précisera plus tard qu’il n’en donne qu’une moitié car l’autre moitié reste la propriété de l’armée romaine). Le Christ lui apparaîtra pendant la nuit suivante, revêtu du demi-manteau donné au pauvre. Martin décide alors de quitter l’armée et de se convertir. Il sera baptisé et se met au service de l’illustre saint Hilaire, évêque de Poitiers.

    Après avoir fondé le monastère de Ligugé, Martin devient évêque de Tours en 370. Bien qu’il occupe ce poste durant 26 ans, il continuera à vivre en moine au monastère de Noirmoutier qu’il fonde sur la Loire. Il consacrera toute sa vie à détruire les temples païens et à les remplacer par des églises, ce qui lui vaut le titre d’« apôtre de la Gaule ».

    Après la mort de Saint Martin, Tours est devenue l’un des grands centres de pèlerinage européen. La chape de Saint Martin constituait la plus précieuse relique sur le sol de la France et les rois mérovingiens et carolingiens en firent un symbole de leur dynastie. C’est ce mot « chape » qui est à l’origine du mot « chapelle ».

     

     

     

    « La rentrée des sorciersLa première guerre mondiale - Documents numériques pour la classe »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Lullaby11
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 14:09

    Bonjour Sanleane,

    je n'arrive pas à ouvrir ces fichiers... j'ai tjrs "Bad request". Est ce dû à mon ordi ou au site?

      • Mercredi 4 Novembre 2015 à 17:45

        C'est bon, retente, le liens sont réactivés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :