• La grammaire est un jeu

     
     
    pour commander


    Je vous présente aujourd'hui une méthode conçue par Cécile Zamorano, orthophoniste, pour découvrir les bases de la grammaire de manière ludique. Merci à Cécile de m'avoir fait découvrir cette petite malette.

    Dans ce coffret, vous trouverez un livret  et 2 jeux de cartes distincts, mais qui peuvent également être utilisés simultanément.
     
                 
     
    Présentation :

    Qu'est-ce qu'un verbe, un nom commun, un adjectif ?
    Que signifient le singulier et le pluriel ?


    Le livre : A chaque page, l'enfant découvre une "nature" de mot représentée par un personnage. 

    Le jeu de cartes : il permet de consolider les apprentissages grâce à une règle simple : se défausser de toutes ses cartes en les associant par nature grammaticale ou par couleur.
     
    Le livret :
     
    Dans ce livret, nous nous retrouvons au pays des mots. On y rencontre des personnages, leur caractère. Chaque caractère correspond à la particularité grammaticale du personnage. En plus de décrire les personnages, les petites histoires mettent en évidence les liens entre eux.
     
    Je vous donne un exemple : 
     
    Le verbe, c'est le roi. Il aime bien commander. Il se fâche quand il voit un nom féminin sortir avec un déterminant masculin.
     
    Quand le nom commun veut représenter plusieurs choses, il s'habille au pluriel et porte un "s".
     
     
     
     
     
    Le travail du roi n'est pas facile et il change de tenue selon les sujets qu'il rencontre (cela semble si évident, n'est-ce-pas ?). C'est pour cela qu'il a beaucoup de couronnes (avec les terminaisons).
     
     
     
     
     
     
    Les cartes :
     
    La rubrique "A toi de jouer " permet de mettre en pratique les règles découvertes dans l'histoire en associant des cartes pour former des groupes bien accordés.
     
     
     
     
     
    On peut même aller jusqu'à proposer à l'enfant de faire des phrases, mais c'est la limite des symboles d'autocorrection. Mais on peut très bien expliquer à l'enfant que l'on va continuer la phrase avec un nouveau groupe bien accordé.
     
     
     
    Le jeu de cartes :
     
    Il se joue indépendamment du livre et permet à l'enfant de s'imprégner des catégories grammaticales. La règle se rapproche de celle du Uno, le principe étant de se débarrasser des cartes le plus vite possible.
     
     
     
     
     
     
     
    Mon avis :
     
    Transformer les catégories grammaticales en jeu, on connait déjà, et cela fonctionne. Ces petits personnages nous rappelle bien sur ceux de RSEEG.
     
    On retrouve sur les costumes de ces personnages les lettres correspondant à leur nature comme pour RSEEG. Après, ce ne sont pas les mêmes personnages.
     
    J'aime beaucoup toutes les dessins qui illustrent les liens entre les mots. Evidement le nom et son déterminant se donnent la main, le roi a de nombreuses couronnes pour changer de tenue selon les sujets qu'il rencontre....
     
    Une très jolie découverte qui trouvera sa place dans votre classe.
     
     
    A voir : vous trouverez chez Récréatisse des jeux et des fiches préparées en incluant ces petits personnages : ici
     
     
     
    « Splat raconte ses vacancesJe suis en CP : C'est la rentrée ! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Cricri
    Mardi 22 Août à 09:27
    Bonjour , Belle découverte. Dommage que les personnages ne utilise pas l'habillement monter souris ou de la méthode de grammaire avec les petits personnages. Du coup on ne peut pas l'utiliser quand on utilise l'une ou l'autre par peur de confusion chez les enfants.
      • Mercredi 23 Août à 06:52

        Bonjour, en effet, c'est peut-être un problème de droit d'utilisation, je n'ai pas la réponse. Si on s'est lancé dans le démarche Montessori ou RSEEG c'est vrai qu'il faut rester cohérent au niveau de la représentation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :