• Dyspraxie, dyslexie, dysgraphie et dyscalculie

    Dyspraxie, dyslexie, dysgraphie et dyscalculie

    Source de l'image : Hoptoy's

    Etant confrontée aux différents dys, j'ai cherché des articles sur le net pour me renseigner encore un peu plus en me créant une bibliographie (tout en restant raisonnable, car les ouvrages sont nombreux), voici une petite sélection que j'ai faite.

    Je référencerai ici des ouvrages, des outils et quelques liens très intéressants :

    La dyspraxie : La dyspraxie se caractérise donc par des troubles de la motricité fine et de la coordination à l’origine d’un trouble électif du geste (et notamment des gestes appris) survenant au cours du développement. Ces difficultés motrices sont fréquemment associées à des troubles touchant la perception visuelle de l’espace à l’origine de troubles visuo-spatiaux et visuo-constructifs pour lesquels le terme de dyspraxie visuospatiale est souvent utilisé.

      Votre enfant est maladroit, se cogne partout, il n’arrive pas à s’habiller tout seul, écrit très mal et très lentement… Et s’il était dyspraxique ?
    Bien que fréquent, ce trouble des apprentissages reste méconnu.
    Comment le reconnaître ? Que faire après l’annonce du diagnostic ?
    Quelles sont les conséquences cognitives ? Comment aider l’enfant dyspraxique à atteindre le niveau scolaire que son intelligence mérite ?
    Comment l’aider à la maison ?
    Dans ce livre, Caroline Huron utilise ses compétences de médecin pour comprendre les aspects cliniques, son expérience de psychiatre pour évoquer les parcours psychologiques des enfants et de leurs parents, ses connaissances en sciences cognitives et son expérience de mère d’enfant dyspraxique pour vous aider à faire face au mieux aux difficultés rencontrées.
    Des informations scientifiques solides pour comprendre l’enfant dyspraxique ; des conseils pratiques pour l’accompagner dans la vie quotidienne, à la maison comme à l’école.
    Caroline Huron est psychiatre, chercheuse en sciences cognitives à l’Inserm dans le Laboratoire de neuro-imagerie cognitive.

    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

     

    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

     

    Des outils :

    Et voici un excellent site, concret, puisque concernant directement le travail en classe pour une petite élève dyspraxique : Le cartable fantastisque.Vous y trouverez notamment un éditeur de texte en couleur, très simple à utiliser, et un générateur de lignage en couleur pour aider les dyspraxiques à se repérer.

    Un outil pour le tableau ou en individuel qui reprend les couleurs et le vocabulaire utilisé en classe du haut vers le bas : ligne du ciel, ligne de l'herbe, ligne de terre, ligne de feu.

    Je l'imprime en format A3 pour le tableau, en A4 pour les élèves, à glisser dans une pochette plastique.

    * Télécharger « Affichage écriture dys.pdf »

     

    Un outil pour la classe (à voir avec les parents, car tout de même cher pour un budget de classe: les cahiers Serpodile tout prêt. Il y a même des cahiers effaçables. Ils existent dans différents lignages.

    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

    La dyslexie :
     

    Parmi les multiples raisons qui empêchent un individu de lire correctement, la dyslexie est reconnue depuis plus d'un siècle, mais ce n'est que dernièrement que l'on a commencé à mieux la comprendre. L'objectif de ce livre est de décrire la dyslexie à la lumière des plus récentes découvertes scientifiques, tout en gardant à l'esprit qu'il s'agit d'abord et avant tout d'un diagnostic qui est fait grâce à la mise en évidence de problèmes spécifiques par des spécialistes. Son traitement nécessite la collaboration d'intervenants du milieu de la santé et de la réadaptation qui doivent travailler ensemble pour obtenir les meilleurs résultats possible. 

    Car il n'y a pas de miracle dans le traitement de la dyslexie?: seulement beaucoup de travail, des efforts soutenus et bien orientés, en plus de la compréhension de la famille et de l'école.

    A la fin de ce livre figure un fascicule spécifiquement réalisé pour être lu par un élève dyslexique. Grâce à l'histoire que nous raconte Michael, un élève de niveau primaire pourra lui-même comprendre ses difficultés, alors que la page des parents permettra à ceux-ci de se documenter sur tel ou tel point précis et, au besoin, de répondre dans leurs mots aux questions de l'enfant.

     Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

    La dyscalculie :

     

     Certains enfants ne sont pas «bons en maths», voire «n'y comprennent rien». Bien que souvent intelligents et parfois performants dans d'autres activités intellectuelles, ils sont traités comme des «idiots». On trouve par exemple ahurissant leur système de calcul «en vrac», mêlant sans distinction les unités et les dizaines dans un total désordre. Quant à la géométrie, c'est un véritable désastre !

    Dans cet ouvrage Alain Crouail s'attache à remonter le fil des troubles spécifiques des apprentissages, notamment par une fine analyse des erreurs. Ce livre fournit des pistes éducatives et offre un espoir à des jeunes enfants en échec scolaire. Prenant aussi en compte les facteurs psycho-affectifs, il montre, à partir de cas précis et concrets, comment ces enfants, le plus souvent en grande difficulté avec les traitements spatiaux et simultanés, bénéficient des vertus de la parole. Il propose ici une méthodologie expérimentée durant de nombreuses années : le séquentiel verbal et le conte.

    Un lien : ici

    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

       De trop nombreux enfants entrent au collège en ne maîtrisant pas les apprentissages fondamentaux du calcul et de la géométrie. Or, être «nul en maths» n'est heureusement pas une fatalité et cela n'a rien à voir non plus avec un problème d'intelligence.

    ° Tous ceux qui ont des difficultés en maths sont-ils «dyscalculiques» pour autant ? Sans attendre que les chercheurs parviennent à établir une définition plus précise de ce trouble (leurs travaux ont plusieurs décennies de retard sur ceux de la dyslexie), didacticiens et orthophonistes ont adapté leur pratique à leurs élèves et à leurs patients et ont dû pour cela élaborer des formations efficaces dans ce domaine.

    ° Les blocages dont souffrent ces élèves trouvent leur origine dès la maternelle et le CP dans une fixation mal assurée de certains savoir-faire essentiels et une maîtrise insuffisante des tout premiers apprentissages.

    ° L'objectif principal de ce livre est de donner des pistes à toute personne cherchant à comprendre la nature des difficultés que les enfants rencontrent en maths et qui souhaitent y remédier. 100 Idées pour aider concrètement les élèves en difficulté, en classe ou à la maison. 100 Idées pour donner des pistes aux enseignants, éducateurs, rééducateurs, psychologues, parents ayant en charge des enfants qui «souffrent des maths». Au delà, ce livre s'adresse aussi à tous ceux qui, un jour ou l'autre, ont eu le sentiment que leurs difficultés en maths leur «pourrissaient la vie...» jusqu'à l'âge adulte.
    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie
         L'objectif de ce livre est de transmettre un résumé des connaissances actuelles relatives au développement numérique de l'enfant et aux difficultés qu'il peut rencontrer dans cet apprentissage. Les nombres, en effet, ne sont pas simplement l'objet d'un cours obligatoire à l'école, mais font partie intégrante de notre vie de tous les jours. Lire, comprendre, opérer sur les nombres est indispensable, par exemple pour s'orienter dans le temps, pour gérer et manipuler l'argent, pour quantifier le discret et le continu. Une série d'études épidémiologiques a montré que plus de 6 % des enfants présentaient des difficultés d'apprentissage en mathématiques (non dues à des déficits sensoriels ou à une limitation cognitive globale). Ces difficultés sont de natures diverses et peuvent concerner la maîtrise des systèmes symboliques, l'arithmétique proprement dite, la résolution des problèmes, etc. Dans certains cas, elles correspondent à un simple retard d'apprentissage, mais il arrive souvent qu'elles persistent au cours du temps. Cet ouvrage décrit le développement numérique normal et les difficultés rencontrées à chaque niveau par certains enfants.
       Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

     

     "La souris qui scanne" : un outil vraiment très intéressant pour les dyspraxiques. Permet de scanner très facilement et de transférer le texte vers un logiciel de traitement de texte. Le logiciel est très simple à installer.

    Ensuite, il suffit d'appuyer une fois sur un bouton situé sur le côté gauche de la souris pour ouvrir le logiciel et commencer à scanner. A la fin du scan, vous appuyez une 2ème  fois sur le bouton pour transférer l'image dans le logiciel et avoir la possibilité de la visualiser avant de l'enregistrer. C'est dans la phase de saisie de l'image que se situe l'aspect le plus novateur du produit : en cas de gestes irréguliers (vitesse ou direction), la souris est capable de "recoller" correctement les parties scannées évitant les décalages dans l'image qui sont fréquents avec ce genre de produit portable. Il faut respecter une certaine vitesse de scan, qui n'est pas trop lente, et la qualité de l'image qui peut être enregistrée en plusieurs formats différents est de qualité correcte (sans atteindre le niveau de résolution de scanners au format A4).

    Très pratique donc pour scanner n'importe quel texte, puis l'agrandir facilement, mais également pour les exercices dans un manuel, qui seront transférés directement sur l'ordinateur. Toutefois, parfois un peu difficile à manipuler pour certains dyspraxiques.

    Très utile en classe, permet de numériser en temps réel avec un outil peu encombrant. Cet outil présente tout de même quelques défauts : surface de scan réduite, un câble qui peut-être gênant, scan difficile en bord de page ou milieu de livre.

    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

      

    Dyspraxie, dyslexie, dysgraphie et dyscalculie

     Concernant la dysgraphie, je vous invite à lire un excellent article, sur le site de Hop Toy's : ici

    Dyspraxie, dyslexie et dyscalculie

    Autres ressources :

    * Aider les élèves souffrants de troubles d'apprentissage : sur le blog du CRDP de Versailles : un diaporamas superbe expliquant les différentes dyspraxies, comment les détecter : ici

    * Un document très intéressant, qui explique ce qu'est la dyspraxie, et donne de nombreuses informations, et des liens internet : ici

    * Le site consacré aux Dys du Dr Alain Pouhet, une référence en la matière : ici

    * Juste un site, incontournable pour les dyspraxiques : le cartable fantastique.

    * Un site plus récent, avec des ressources très intéressantes pour les dyspraxiques (visuo spatiale) : Fantadys

    * Un site d'enseignante travaillant avec des dys, beaucoup de docs très concrets : dysémoizazou

    * Un document de l'afpssu, présentant des logiciels adaptés : ici

     

     

    « Cahier Mémoire - Cartes d'identité Les auteursJeu de lecture CE1 »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Novembre 2011 à 15:58

    Un sujet (enfin... 3 en un) qui m'interpèle vraiment! Merci!

    2
    sanleane Profil de sanleane
    Samedi 12 Novembre 2011 à 16:15

    Oui, on est de plus en plus souvent amené à rencontrer ce type de profil d'élèves au cours de notre carrière, et ce n'est pas évident à gérer. Malgré les équipes éducatives, je me sens bien seules dans la gestion de ces difficultés particulières, pour lesquelles il faut remettre ses pratiques en question, et nous autoformer.

    3
    Samedi 12 Novembre 2011 à 16:37

    tout à fait! Rien dans nos formations en Belgique ne nous prépare à affronter ce genre de troubles et nous créons des outils sans trop savoir leur efficacité... On sait qu'il faut faire quelque chose... mais pas toujours facile de savoir que faire!

    4
    Véro l
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 21:00

    Bonsoir,

    pour la dyscalculie j'ai découvert Stella Baruk, elle a publié sur ce site:

    https://sites.google.com/site/ideesash/difficulte-scolaire/mathematiques

    5
    sanleane Profil de sanleane
    Jeudi 4 Octobre 2012 à 20:35

    Merci pour le lien. Pas de dyscalculie cette année, mais je garde précieusement ce lien.

    6
    Nath'
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 20:40

    Concernant les dyspraxiques, Michèle Mazeau est incontournable et ses ouvrages très accessibles.

    Sur le site de l'IA de Poitiers, il y a des conférences audio sur le sujet et leur version diaporama. Vraiment très intéressant ! La dyscalculie est abordée aussi.

    J'ai trouvé aussi un excellent dvd sur le site de l'ins hea sur les troubles des apprentissages du langage oral (dysphasie) et écrit (dyslexie), là c'est 25€ d'investissement.

     

    Je découvre ton site aujorud'hui, un peu par hasard. BRavo pour ce travail. Comme une collègue, je souhaitais accéder aux exercices CE1 sur La robe de Noël mais le lien ne fonctionne pas. SI tu as l'envie et le temps de me les envoyer, ce sera avec plaisir que je les recevrai.

     

     

     

    7
    sanleane Profil de sanleane
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 20:43

    Lors de mon animation, on m'a en effet beaucoup parlé de Michèle Mazeau. Merci pour les liens.

    Pour accéder aux textes, il faut que tu m'envoie un message que je puisse t'envoyer le mot de passe pour y accéder.

    8
    djliz
    Samedi 15 Décembre 2012 à 20:56

    j'ai découvert un logiciel gratuit à télécharger :coupe mot qui est un logiciel qui colorie les syllabes de textes (que je tape en word ou open office) automatiquement , je l'utilise à l'origine avec mon élève défficient visuel mais aussi avec les élèves dyslexiques et je vois des progres.

    9
    sanleane Profil de sanleane
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 08:02

    Je connais coupe mots, il est en effet très pratique, j'avais dû le trouver dans le cartable fantastique de Manon si je ne me trompe pas.

     
    10
    Noi sette
    Vendredi 28 Décembre 2012 à 21:55

    Bonsoir collègue!

    Je viens de découvrir ton blog, il est très bien fait, et c'est très agréable d'y naviguer.Quelle belle surprise en découvrant cet article! ouf, je me sens moins seule tout à coup!

    Concernant la dyscalculie, il est vrai que Stella Baruck apporte beaucoup de "trucs" car elle est la référence pour les mathématiques; pour la dyspraxie M. Mazeau mais aussi l'incontournable Alain POUHET. J'ai également écrit un mémoire de Master (enseignement) sur la dysphasie... Si cela intéresse... 

    Très bonne soirée

    11
    sanleane Profil de sanleane
    Samedi 29 Décembre 2012 à 08:20

    Merci Noi sette. C'est vrai que face à ces élèves on se sent bien seul...surtout en milieu rural.

    Je n'ai eu en classe à faire qu'à une élève dyscalculique, et c'était il y a plus de 10 ans. Jamis d'élève dysphasique, par contre, ce que j'en ai appris lors d'une animation m'a vraiment intriguée. Le fonctionnement du cerveau est tellement complexe... Ton mémoire sur la dysphasie m'intéresse beaucoup. Pourrais-tu me l'envoyer en passant par la rubrique accueil?

    12
    cricri orthopeda
    Samedi 5 Janvier 2013 à 18:37

    Coucou, je vois ces messages et du coup, j'ai envie d'y faire figurer ce site https://sites.google.com/site/dixsurdys/ car il s'agit d'un site créé par une ancienne instit qui a fait la formation orthophoniste. Ce site est super complet!

    13
    serpodile Profil de serpodile
    Mardi 8 Janvier 2013 à 09:24

    Bonjour,

     

    Je suis la maman qui fabrique les cahiers Serpodile. 

    A partir de certaine quantité,  je fais des réductions.

    Je peux aussi faire des cahiers sur "commande" c'est à dire spécifique au besoin de l'enfant et de son enseignante. :)

    N'hésitez pas à me contacter.

     

    Elisabeth

    14
    aline17
    Mardi 8 Janvier 2013 à 22:04

    Pour la dysgraphie il y a le site de mme Rikki (institutrice et rééducatrice de l'écriture)

    http://www.ecritureparis.webnode.fr

    celui de mme Celia

    http://www.reeducation-ecriture.com

    et celui de mme Anne-Gael

    http://www.sos-ecriture.fr

     

    15
    sanleane Profil de sanleane
    Mardi 8 Janvier 2013 à 23:02

    Merci pour les infos Serpodile!

    Merci aline, ce sont d'excellents sites que je consulte régulièrement pour mes séances d'écriture et d'APE.

    16
    corinette Profil de corinette
    Samedi 27 Juillet 2013 à 15:15

    merci pour tous ces renseignements  sur les dis, nous sommes souvent très démunis!!!

    je suis enseignante et maman d'un enfant dys donc pas toujours facile à concilier!!!

    17
    flac
    Dimanche 11 Août 2013 à 11:16

    Bonjour, mon fils est dyslexique, dysorthographique,

    il a suivi la méthode d'Anne-Marie Gaignard (orthofraphe autrement) et fait beaucoup beaucoup moins de fautes. Il est allé chez une orthophoniste pendant 3 ans, les progrès étaient très légers, voir absents. J'ai donc décidé de prendre contact avec l'association "plus jamais zéro". Il lui a fallut une vingtaine d'heures pour comprendre et appliquer une méthode très simple mais très imagée. Maintenant je recherche des infos pour l'aider en calcul car il est très lent.

    Très souvent nous recherchons des "recettes" miraculeuse, il n'en existe pas !  Cependant il faut toujours rester confiants et montrer à ses enfants qu'ils ne sont pas bêtes, simplement leur cerveau à un mode d'emploi différent et que cela peut être dérangeant pour eux et nous mais surtout rien ne les empêche de trouver leur domaine de prédilection et de les encourager à travailler plus car ils seront toujours obligé de travailler plus que les autres dans certains domaines.

    Il y a aussi une méthode pour apprendre avec les cartes mentales (le soleil, mind carte...) je vais tenter cela pour qu'il retiennent les tables d'additions et multiplications pour commencer.

    Je suis la maman d'un enfant de 13 ans et je suis très fière de lui. Il de vait redoubler son cm2, son directeur nous a dit que nous allons le faire passer en 6è car il a besoin d'être tiré vers le haut, et en sixième il a eu 13 de moyenne générale sur l'année, il est passé en 5è et il a 13.5 de moyenne générale, il passe donc en 4è. Depuis il ne va plus chez l'orthophoniste, par contre nous avons demandé une aide pour quelques matières (les cours sont photocopiés :  anglais et histoire-géo). N'hésitez pas à demander des rendez-vous avec les professeurs, ils sont toujours à l'écoute et il est importaants qu'ils sachent que votre enfant a ces problèmes d'apprentissage.

    Je sous souhaite à tous et toutes une bonne rentrée scolaire

     

    voici le lien : www.plusjamaiszero.fr 

    18
    sanleane Profil de sanleane
    Dimanche 11 Août 2013 à 12:07

    Merci pour votre témoignage et le lien.

    19
    corinette Profil de corinette
    Dimanche 11 Août 2013 à 12:50

    merci pour ton témoignage;

    mon fils a aujourd'hui 19 ans , il a eu son bac l'an dernier et il est en BTS en alternance .

    C'est vrai qu'il ne faut pas hésiter à en parler mais beaucoup ne savent ce que dyslexique veut dire

    Nos enfants sont très intelligents mais fonctionnent autrement

    Cette expérience m'a permis d'évoluer aussi en tant qu'enseignante, je vois les choses différement maintenant

    merci pour le lien je vais aller y faire un tour

     

    20
    karine du 12
    Dimanche 18 Août 2013 à 22:35

    Moi aussi je suis enseignante et maman d'un petit dyslexique/ dysorthographique, diagnostiqué seulement en CM2. Depuis le CP, je note des difficultés en lecture mais je mettais tout sur le compte du peu de motivation de mon petit gars (qui n'aime pas l'école) et de sa grande déception de n'avoir pas été dans ma classe (chose que moi j'avais souhaitée). Ses soucis se sont aggravés petit à petit mais sa super maîtresse de CE2 l'avait remis sur les rails en boostant sa motivation par l'encouragement ! Les deux années de CM l'ont malheureusement renvoyé au fond du tunnel et la perspective du collège a fini par m'affoler...J'ai demandé un bilan orthophonique et le verdict est clair : dyslexie de surface et dysorthographie. Le symptome le plus net est l'inversion de tous les petits mots (la, le; de, du, des, au...), ce qui rend la compréhension très difficile, voire impossible...Pour l'orthographe, aucune mémorisation des mots courants et aucune application des règles simples (pluriel, conjugaison...). Il est donc en galère dès qu'il doit lire et comprendre un texte. Une étude de documents est la pire épreuve qu'on puisse lui imposer...

    Tous les enseignants devraient avoir ce type d'enfant à la maison, ça les aiderait à comprendre beaucoup de choses et à éviter d' enfoncer ces petits êtres qui ne demandent qu'à apprendre ! Moi je me suis heurtée à des collègues qui n'ont rien voulu adapter, qui ont mis des zéros à tour de bras (avec le commentaire sympa qui va avec). Dans quelques jours, il rentre au collège : encore une partie de plaisir pour nous deux ! Heureusement que je l'aide et le soutiens car à cette heure-ci, il serait vraiment persuadé d'être un moins que rien !...Je suis très confiante car il aime plein de choses et je sais qu'il s'en sortira, ce sera alors une belle revanche ! L'école n'est pas faite pour ces enfants et s'apparente à un calvaire quand l'enseignant ne joue pas le jeu, on ne le dit pas assez !... Je sais bien qu'on n'est pas formés pour gérer ces difficultés et que cela demande beaucoup de travail mais le jeu en vaut la chandelle ! Ces enfants méritent de l'attention et du respect, tout simplement !

    Si vous avez des tuyaux pour aider ce genre d'enfant, je suis preneuse !

    21
    sanleane Profil de sanleane
    Lundi 19 Août 2013 à 08:01

    Merci pour vos témoignages.

    Je n'ai pas d'enfant dys. Mon expérience est uniquement en tant qu'enseignante.

    Certes les dys ne sont pas capables de réaliser certaines tâches scolaires, mais il y a tellement de points d'appuis. Peu importe que le travail écrit réalisé par mon dyspraxique soit réalisé sur ordi, ce que je veux savoir c'est s'il maitrise telle ou tel compétence, quand à son écriture, inutile de l'évaluer, cela n'a pas de sens, puisque c'est une de ses difficultés dûe à sa dyspraxie. Il a des difficulté de mémorisation, et bien il apprend tout de même des poésies, c'est lui et sa maman qui détermine la longueur, et au lieu d'être évalué sur une poésie entière, je ne l'évalue que sur 2 ou 4 vers. Comme cela il fait tout de même comme les autres, selon ses possibilités. En dictée, et bien, ce sera dictée à trous...

    Pour ces enfants ils est important de s'appuyer sur ce qu'ils savent faire, car ils savent faire plein de chose. Pour un dyslexique, difficile d'évaluer la compréhension, quand les "mots s'emmêlent", qu'à cela ne tiennent, on peut les évaluer en compréhension orale sur le même texte que leur camarades et adapter la compréhension écrite avec un texte à leur portée. En tant qu'ensignant, c'est à nous de nous adapter à ses enfants, car ces enfants auront beaucoup de mal à évoluer dans un enseignement "classique".

    Ce que tu racontes karine du 12 m'attriste beaucoup.

    Pour mon témoignage personnel : un collègue professeur de français en lycée... dyspraxique, n'a pas son permis, incapable de le passer, mais il est devenu professeur de français...

     

     

    22
    karine du 12
    Lundi 19 Août 2013 à 08:27

    Malheureusement, Sanléane, tous les enseignants ne sont pas comme toi : ils ne commencent pas à préparer leur classe au 15 août, arrivent le jour de la prérentrée avec leur cartable de l'an passé sans même avoir regardé les profils des élèves qu'ils vont avoir, font 4 photocopies et hop..Toute la classe est dans le même wagon et fait les mêmes exercices à la même heure que la promo de l'an dernier : si, si, ça existe, je t'assure ! Heureusement, ils ne sont quand même pas nombreux et on trouve à côté des instits formidables ! Ouf !

    Forte de mon vécu, j'ai décidé d'axer prioritairement mon pilotage d'école sur ces enfants à profils particuliers. Je sais pouvoir compter sur quelques collègues motivés, les autres devront s'y mettre !

    A la maison, je continuerai le combat auprès de mon piou-piou : on y arrivera et on s'approchera des dix sur dys !

     

    23
    sanleane Profil de sanleane
    Lundi 19 Août 2013 à 09:24

    (ma rentrée je la prépare dès juillet... , mais bon, je suis un peu maso sur les bords...)

    Cela j'en ai bien conscience. Je sais également que ce qui a été une bonne chose, c'est que mon dernier dys, je l'ai gardé 3 ans, tout au long de ces années, j'en ai discuté avec ma collègue qui va l'avoir dans sa classe à la prochaine rentrée, avantage d'une équipe stable.

    24
    lululux
    Dimanche 29 Septembre 2013 à 08:58

    Merci, sanleane, je viens de lire avec grand interet ton article. Un de mes eleves cette annee presente toutes les caracteristiques du dypraxique: pas facile à gérer... Alors merci pour tes liens très intéressants.

    25
    Dimanche 29 Septembre 2013 à 09:33

    En effet, pas facile à gérer, mais une fois qu'ils sont diagnostiqués et pris en charge selon leur "praxiz", c'est tout de même un peu plus simple.

    26
    lerakou
    Lundi 28 Octobre 2013 à 19:41

    je viens de voir cet article, j'ai assisté cette année à une conférence sur la dyspraxie, et j'en ai fait un compte-rendu avec des tas de liens internets utiles pour la gestion en classe! Bref si cela peut être utile, je peux faire suivre

    27
    Lundi 28 Octobre 2013 à 19:47

    Oui, je veux bien, c'est toujours intéressant d'avoir des infos récentes; envoie- moi un mail en passant par la rubrique contact.

    28
    lerakou
    Mardi 29 Octobre 2013 à 01:03

    envoyé

    29
    Mardi 29 Octobre 2013 à 12:08

    répondu !

    30
    lerakou
    Mardi 29 Octobre 2013 à 12:11

    oh bah je vois pas dans mes mails... autre réponse après envoie du doc?? j'ai des soucis de boîte mail? :(

    31
    lerakou
    Mardi 29 Octobre 2013 à 12:21

    ah non reçu merci pour tout!

    32
    vanessabruno19
    Mardi 29 Octobre 2013 à 16:03

    J'avais consulté ton article l'année dernière mais pas commenté : ton outil sur les lignes d'écriture m'a bien aidée avec un élève en grande difficulté avec le graphisme (pas encore de diagnostique car difficulté à avoir un rdv parent, à faire comprendre le décalage, a avoir un rdv CGI, mais la démarche est lancée, cette année il est en ce2, on attend).

    Merci.

    33
    Tatianatati18
    Lundi 11 Novembre 2013 à 15:06

    njour, mon fils de 6 ans est entré en cp en septembre. Il étudie avec la méthode de patati et patata. Pour la lecture ça peut aller mais pour l'écriture et la "dictée" de syllabe il est complètement perdu. Il n'est pas idiot mais à un léger retard et il n'arrive pas à tout assimilé. Nous parlons beaucoup avec la maitresse et essayons de trouver des solutions mais je ne vois pas beaucoup de mieux. Que faire??? Il a besoin d'aide et nous n'y arrivons pas il est très demandeur d'apprendre mais peie terriblement. Si vous pouvez m'aider, ce sera bienvenu. Merci

    34
    Lundi 11 Novembre 2013 à 16:56

    Je ne connais pas votre enfant, et ne voudrais pas commettre d'impair. Je ne suis pas non plus enseignante spécialisée. Mais je vous conseille de contnuer à en discuter avec la maitresse de votre enfant afin de trouver ce qui lui convient le mieux. Il serait peut-être bon qu'il soit vu par le médecin scolaire te le psychologue scolaire, et que les divers intervenants se recontrent lors d'une équipe éducative, afin de voir ce qu'il convient de faire.

    35
    MAMAN dyspahsie
    Lundi 18 Novembre 2013 à 09:17

    bonjour à tous

    je suis maman d'un adorable garçon diagnostiqué dysphasique depuis l'âge de 5ans (il en a 10 ans maintenant). il est pris en charge par une orthophoniste, psychomotricien depuis. beaucoup de progrés ont été observés sur le plan language et apprentissage sauf que cette progression est assez lente.

    j'aimerai bien avoir des temoignages de parents ou enseignants ayant connu des cas pareils, partager leurs experiences et m'orienter vers des solutions d'apprentisages adaptés .

    merci pour vous tous et bonne continuation à ce site.

    36
    Dimanche 12 Janvier 2014 à 12:29

    Je ne l'ai pas fait express, puisque je n'ai pas de compétence en matière de dyslexie, mais les orthophonistes s'intéressent beaucoup à mon travail, et l'utilisent. Je suis l'auteur du programme "les Orthochansons". Ce programme utilise, pour aider à améliorer son orthographe, une approche pédagogique originale, la chanson. Et cela "dédramatise" ! J'ai été surpris de voir des commentaires et commandes d'orthophonistes, et, du coup, je me suis renseigné, et, effectivement, il y a un vrai parallèle entre les principes pédagogiques que je mets en oeuvre, et la dyslexie. Voir l'article que j'ai écrit dans mon "Blog Orthographique" (http://orthochansons.fr/blog/la-dyslexie-et-lorthographe-en-chansons/) Vous pouvez aussi testez vous-même le programme sur http://www.orthochansons.fr 

    37
    la vie est belle
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 08:21

    bonjour


    Je suis enseignante en CP et j'accueille un élève avec une dyspraxie constructive. Il a été diagnostiqué juste avant la rentrée.  Il écrit très difficilement en majuscules uniquement et ne peut tracer les lettres en cursive.Tout un suivi a été mis en place pour lui. Je travaille en collaboration avec son ergothérapeute et j'ai contact avec son orthophoniste et surtout beaucoup d'échanges avec la famille. Cela se passe très bien, nous avons beaucoup tâtonné et à ce jour, il travaille en classe avec son ordinateur. Je lui scanne les fiches et lui retape tous les textes de lecture en couleur. Il n'a pas encore d'AVS. Il progresse bien en lecture, je mets surtout l'accent sur ce domaine. J'ai encore des difficultés pour lui trouver des aides en maths mais on avance. Voilà, un petit témoignage juste pour dire que quand tout le monde travaille en collaboration pour l'élève dys, ça fonctionne. Bien sûr, j'aurais eu plus de difficultés si j'avais été en début de carrière mais il ne faut pas hésiter à essayer des choses avec nos élèves dys,:ce qui marche, on garde, on améliore et ce qui ne fonctionne pas, on laisse de côté pour essayer autre chose.

    38
    ISA
    Lundi 10 Février 2014 à 11:43

    Bonjour,


    Je viens de découvrir votre site et tous les commentaires des uns et des autres sur les dys. Je suis coordonnatrice d'Ulis et toujours en recherche de ce qui peut aider mes élèves. Je suis aussi la maman d'un garçon dyslexique et dysorthographique. Il est entré en 6ème cette année et je peux témoigner que, nos enfants peuvent réussir s'ils rencontrent des enseignants à l'écoute. Ce n'est malheureusement pas le cas pour lui cette année et il est en chute libre... Je vais donc regarder avec beaucoup d'attention tous les liens que j'ai trouvé sur ce site et essayer de l'aider à sortir de cette spirale qui l'entraîne vers le fond!


    Merci à vous tous pour votre engagement!


     

    39
    moi
    Dimanche 23 Février 2014 à 13:42

     bonjour,


    je vous découvre. J'ai une fille de 11 ans et demi. Je ne sais pas si ma fille est dyscalculique ou est TDAH  (trouble déficit d'attention avec hyperactivité) Pourtant elle est suivi depuis ses 4 ans.... orthophonie, pédospy..tests QI.etc


    Son entrée en 6ème classique est peu probable. L'école nous propose une 6ème passerelle, ce qui est déjà très bien.


    Sur les autre matières, elle s'en sort correctement.


    Je n'arrive pas à trouver de support pour l'aider. Trouver un orthophoniste, une école spécialisée , une structure avec ce genre de compétences.


    J'habite le 37, indre et Loire : quelqu'un a -t-il une idée pour moi !? 


     

    40
    mykikouyou
    Lundi 14 Avril 2014 à 22:17

    Bonsoir,

    Très intéressé par ce sujet, j'étais passé à côté c'est pas faute de venir régulièrement pourtant.

    Je suis PE en CM2 et en septembre j'ai alerté une maman sur le fait que je m'interrogeais sur son fils, je pensais à une dyspraxie. La maman a très rapidement fait diagnostiquer son enfant et il s'est avéré que cet élève est bien dyspraxique ... L'ergo a trouvé abérant que personne ne s'en rende compte avant ... malheureusement la dyspraxie est encore mal connue par les collègues.

    Bref je fais avec les moyens du bord, j'ai mis en place un tutorat avec une élève merveilleuse et j'ai développé avec ce petit binôme une très forte complicité. Cet enfant a d'après sa maman retrouvé le gout et le plaisir d'aller à l'école, c'est la première année où la maitresse ne le harcèle pas avec son écriture ...

    Je suis intéressée par la conférence et les notes prises par Lekarou, c'est peut être un peu tard mais qui c'est cela pourrait peut être me servir une prochaine fois !

     

    Sinon bravo pour ton site et tout le travail que tu fournis, c'est impressionnant !

     

    L'O

    41
    lerakou
    Lundi 14 Avril 2014 à 23:01

    envoie -moi un mail et je te ferai suivre mon document!

    42
    lavieestbelle
    Lundi 14 Avril 2014 à 23:36

    Les enseignants ne reçoivent malheureusement aucune formation sur les "dys", ce qui est bien dommage. Nous sommes, il faut l'avouer, très ignorants sur le sujet mais il serait facile de nous en rendre fautifs à 100%.


    L'Education Nationale a un retard énorme dans le domaine des dys et de l'intégration des élèves handicapés ( car un "dys" est  un handicap!).


    Au lieu de nous faire suer avec des animations pédagogiques inutiles et soporifiques, il serait plus que nécessaire de nous informer et nous former sur les troubles et handicaps que peuvent rencontrer nos élèves. Pour cela, il serait temps que l'on travaille enfin de manière effective  en partenariat les personnes qui prennent en charge nos élèves à besoin particulier à l'extérieur: ergo, orthophonistes, orthoptistes etc et pas de simples échanges lors des équipes éducatives.


    Heureusement, à notre époque, internet est une aide précieuse. Il nous reste au moins cela pour comprendre nos élèves à besoins particuliers et tenter de les aider du mieux que l'on peut...

    43
    mykikouyou
    Mardi 15 Avril 2014 à 10:44

    Merci pour votre réponse les filles,

    Je suis peut être très bête mais comment je fais pour t'envoyer un mail Lerakou ???

    L'O

    44
    naneera
    Vendredi 9 Mai 2014 à 13:05

    Je tenais à vous remercier, je suis enseignante et on vient de diagnostiquer mon fils dans deux dys.

    Cela m'a permis de m'orienter facilement vers d'autres sites qui vont nous permettre de nous adapter encore mieux

    UN GRAND MERCI!!!

     

    45
    Dimanche 25 Mai 2014 à 21:16

    Bonsoir, je cherche un manuel de maths cm1 adapté (ou accessible) à des élèves dys... J'ai capmaths et je trouve qu'il ne convient pas à des enfants en difficultés... Les commandes pour l'année prochaine sont pour bientôt alors j'ai besoin de vos conseils!!!!

    46
    Lundi 26 Mai 2014 à 11:15

    Je ne connais pas de manuel adapté aux dys, selon les difficultés, on peut parfois simplement utiliser une photocopie agrandi de la page, en enlevant les exercices inutiles, afin qu'il y ait le moins de choses inutiles sur la feuille.

    47
    NELLY
    Mardi 24 Juin 2014 à 11:28

    Bonjour à vous tous,


    je suis maman d'un jeune garçon âgé de 8 ans qui vient d'être diagnostiqué comme dyslexique et dyspraxique.


    On m'a très vaguement parlé de logiciels d'aide pour les personnes atteintes de troubles Dys, tel que Dragon NaturallySpeacking, il me semble que ce logiciel est un peu compliqué pour un jeune garçon qui a de grosses difficultés à lire et comprendre ce qu'il lit.


    Nous habitons près de Liège et je ne sais pas où, ni qui peut fournir ce type de matériels...


    Je suis dans la recherche la plus totale afin d'aider mon petit garçon.


    Par avance merci à tos pour vos réponses..

      • Florence
        Mercredi 23 Novembre à 21:12

        L'ergothérapie est une aide précieuse pour les enfants avec une dyspraxie.  Il faut trouver un professionnel formé à différentes approches dans le domaine notamment pour l'apprentissage de l'ordinateur à l'école.  Mon fils de 7 ans est suivi dans la région de Liège (Visé) par un super ergothérapeute compétent dans cette prise en charge spécifique.

    48
    Mardi 24 Juin 2014 à 12:49

    @Nelly : dragon naturally speaking peut-être un solution, mais il faut préalablement le configurer, cela prend un certain temps. Je ne m'en suis jamais servi, mais ma collègue l'utilisait avec un élève dyslexique.

    La priorité, est le suivi extérieur à l'école. Je ne sais pas si le nom des spécialistes couvrent le même domaine de compétences en Belgique, mais en France, je vous conseillerai un suivi orthophonique, avec un ergothérapeute et selon le type de dyspraxie, peut-être même une rééducation avec un orthoptiste. Mais bon, je suppose que suite au diagnostique, on vous orientera convenablement.

    49
    Mardi 24 Juin 2014 à 15:07

    J'utilise le logiciel dont vous parlez, Dragon NaturallySpeaking, depuis des années, en mettant ma version à jour au fur et à mesure des parutions. J'écris beaucoup. Je dois dire que je suis absolument ravi de ce logiciel, qui mettent tellement naturelle, d'ailleurs, que j'allais même en oublier de vous indiquer que ce message, je ne le tape pas : je le dicte ! Le logiciel écrit à ma place, aussi vite que je parle, et vous pouvez juger vous-même de son orthographe !
    Par contre, Nelly, je ne suis pas sûr qu'il réponde à votre problème. Il n'est pas compliqué à utiliser avec ses fonctions de base, mais il nécessite une élocution claire et précise, pour que les mots soient correctement reconnus. Il faut également bien connaître la ponctuation, puisque c'est celui qui parle qui l'indique au fur et à mesure. Enfin, globalement, faire écrire à sa place ne me semble pas apporter grand-chose pour ce qui est de la formation à l'écriture elle-même, à l'orthographe, etc.
    En dehors de cela, je peux vraiment vous dire que c'est, et de très loin, le meilleur dans sa catégorie à partir du moment où on a pris le minimum de temps nécessaire pour qu'il « apprenne » la voix de votre fils et sa façon de parler.
    À votre disposition si vous souhaitez échanger sur ce sujet (mon adresse mail : jvvoyer@wanadoo.fr). Amicalement !

    50
    Mardi 24 Juin 2014 à 16:18

    J'utilise Dragon NaturallySpeaking tous les jours, et, d'ailleurs, je suis en train de l'utiliser à l'instant, en dictant ce texte ! Ayant été un des premiers utilisateurs (il y a quelques années !), Et ayant suivi toutes leurs évolutions, je peux dire que c'est vraiment un excellent logiciel. Il dit aussi vite que je parle, et son orthographe est très correcte. (D'ailleurs, elle s'améliore au fur et à mesure que vous l'utilisez). Par contre, il demande une élocution très claire et très précise. Pour lui apprendre la voix de votre fils, il faudra lui faire lire un texte qui est proposé. L'utilisation, dans ses fonctions de base, est très simple. Par contre, le fait de permettre à votre fils d'utiliser un logiciel qui va écrire à sa place peut peut-être poser question quant à sa progression en écriture, en orthographe…
    Par ailleurs, vous serez peut-être intéressée à lire l'article que je viens de rédiger sur mon « Blog Orthographique », à cette adresse : http://orthochansons.fr/blog/dyslexie-orthographe/#more-1286 J'y indique une initiative intéressante d'une toute petite maison d'édition qui s'appelle « la poule qui pont », et qui cherche à éditer un livre spécifiquement adapté à un public d'enfants dyslexiques. Amitiés !

    51
    loulou
    Mardi 22 Juillet 2014 à 14:49

    Bonjour,


    J’aimerais savoir si certains d’entre vous ont testé la méthode d’Anne-Marie Gaignard (flac en a parlé un peu plus haut dans ce forum, en août 2013…) ; je me suis renseignée auprès d’une formatrice qui applique cette méthode. Les objectifs de progrès qu’elle annonce sur des temps assez courts (2mois, 2mois et demi) font rêver mais cela coûte très cher et j’aimerais avoir des avis de parents avant de me lancer !


    Merci !


     

    52
    Mardi 22 Juillet 2014 à 17:26

    Vous serez peut-être intéressés de savoir que l'orthographe en chansons, appréciée par les orthophonistes, vient de sortir en version IPad. L'application gratuite est à télécharger sur ITunes, là :  https://itunes.apple.com/fr/app/orthochansons/id883747304?mt=8 Les utilisateurs seront prévenus au fur et à mesure de la sortie de nouvelles Orthochansons, qui vont passer peu à peu de 25 à 100.

    53
    Vendredi 22 Août 2014 à 18:38

    Merci beaucoup pour la rapidité de ta réponse. On ne se sent pas seule à bosser....

    Quel support utilises tu pour classer les fiches de lecture  ? 

    Je trouve intéressant de garder les textes avec les questions et que les parents puissent suivre ce travail et relire avec l'enfant des textes qui leur plaisent.

    merci 

    54
    Vendredi 22 Août 2014 à 18:43

    @cecado : ce n'est pas le bon article pour en discuter, mais les fiches de lecture, sont rangées dans un porte-vue.

    55
    Tessounette
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 18:25

    Bravo pour ton travail! 

    Connais-tu la collection des 100 idées pour aider....? 

    J'ai acheté la version dyspraxique et la version troubles de l'attention, très intéressant et très pratique à mettre en place en classe!

    Bonne continuation.

    A bientôt! ^^

    56
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 21:35

    Je les ai déjà eu en main mais pas utilisé.

    57
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 17:50

    Tu as vu le c'est pas sorcier sur les troubles Dys Sanléane ? je l'ai posté sur mon blog si ça t'intéresse ... smile

    58
    océmoi
    Mercredi 25 Février 2015 à 18:14
    1. cela sort de la bouche d'une dyspraxique et d' une dixalculique ^^.
    2. croyé moi bien désolé pour les fautes d'orthographe.
    3. ce n'est pas facile tout les jours je peut vous le dire beurk.
    59
    Lundi 15 Juin 2015 à 14:54

    Article enrichi.

    60
    elo
    Dimanche 9 Août 2015 à 11:46
    Merci beaucoup pour ces informations très utiles ;-)
    61
    flore
    Lundi 17 Août 2015 à 11:10

    Bonjour, je viens de découvrir cette page et je te remercie profondément. Enseignante moi-même et maman d'un petit garçon dyspraxique, ça va drôlement m'aider. Pour l'instant, il rentre en GS. Il va être suivi par une psychomotricienne; il doit également faire un bilan orthoptique la semaine prochaine et il aura sûrement besoin d'orthophonie aussi. Bref, un programme riche! Je pense que son instit va adapter le travail pour lui. Par  contre, j'ai peur pour le CP car là , je sais que son instit fait 0 différenciation! Il sera dans mon école et je me dis qu'il serait peut être mieux que moi je le prenne, seulement moi, ça sera sûrement un double niveau, cp-ce1 ou cp-ce2. Pensez-vous qu'un enfant dys peut aller en double niveau si j'adapte tout son travail? Car je me dis que sinon on courre droit à la catastrophe!


    En tout cas, merci pour tout ces liens que je vais lire attentivement. Je viens de commander le livre que tu cites en haut de la page.


    Un grand merci, on devrait être davantage en animation pédagogique sur ces problèmes.


     


    Florence.

    62
    Lundi 17 Août 2015 à 14:11

    C'est très bien que ton enfant soit déjà pris en charge Flore. Un enfant dyspraxique est tout à fait capable d'être autonome (en tout cas cela l'était pour le dyspraxique que j'ai eu en classe 3 ans, mais je sais aussi que chaque cas est différent) comme ses petits camarades, si le travail est adapté. J'ai eu une élève dyspraxique en cours double et c'est devenu l'année suivante un cours triple, et cela ne lui a jamais posé de problème, une fois le travail à faire compris, il était capable d'être autonome comme les autres, avec les adaptations mises en place. En tout cas, je le vois mieux dans un cours double, avec du travail adapté, qu'en cours simple avec aucune différenciation ou adaptation, où il risque de vraiment ressentir le décalage avec ses camarades et se sentir désemparé fasse aux difficultés qu'il pourra rencontrer. Et parfois, les adaptations sont si simples à mettre en place : comme  éviter les exercices où il faut relier (ce qui pose vraiment problème), mais simplement proposer d'utiliser des surligneurs pour mettre en couleur ce que va ensemble...

    63
    Farfalla
    Lundi 17 Août 2015 à 20:37

    J'ai utilisé une réglure colorée de ce type l'an dernier en CP. Très utile à tous les niveaux pour les élèves dys, et très bien pour tous les CP pour bien visualiser la taille des lettres.


    Merci. :-)

    64
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 12:49

    un bel article, bravo !

    65
    FLORI
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 22:54

    Au top, merci beaucoup. J'ai dans ma classe de PS-MS (1/3 temps)  une élève dys et en plus je m'occupe d'une élève de CM2 dysorthographie. merci pour ces ressources. 


    Chrystelle

    66
    Myriam
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 10:32

    Merci pour ton site complet et accessible. 

    Pour la dyslexie, je ne trouve pas la référence du livre dont tu parles.

    Pourrais-tu me la donner, ainsi que la bibliographie pour les autres sorte de dys.

    Merci beaucoup

     

     

    67
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 14:39

    Ce titre n'est en effet à priori plus édité, peut-être sur des sites de ventes de livres d'occasion.

    68
    ktyavs
    Dimanche 10 Janvier à 22:54

    Bonjour,

    Je suis avs pour un petit garçon dyslexique, et également maman d'un petit garçon sourd profond. Votre blog est une mine d'or, et si je peux me permettre, Béatrice Sauvageot vient de publier un nouveau livre sur la dyslexie. Je ne l'ai pas encore commandé, ni lu, mais je compte bien le faire dès que possible. Je vous invite à lire l'article qui lui est consacré, ses recherches semblent super intéressantes. En tous cas, merci de partager votre travail, j'ai une formation de dessinatrice... si besoin...

    Kty :-)

      • Lundi 11 Janvier à 20:47

        Merci pour la référence, je me renseignerai. C'est également noté pour les talents de dessinatrice ^^

    69
    Isabelle
    Mercredi 20 Juillet à 22:56

    Bonjour,

    Pour la dyscalculie, j'ai trouvé un logiciel en version gratuite ''Dybuster Calcularis''. Ma fille l'utilise depuis 1 semaine et elle fait des progrès. Que penses-tu des logiciels pour combattre les DYS?

    A oui voici le lien ^^https://mathetmots.com/ca-fr/dybuster-calcularis

    Merci

    Isa 

    70
    Sandra
    Jeudi 21 Juillet à 14:09
    Bonjour, Un immense merci, du fond du coeur, d'avoir jugé mon document sur la dyspraxie digne de figurer dans vos références. Je suis touchée et émue... Puisse-t-il être utile au plus grand nombre. Sandra
    71
    Vendredi 22 Juillet à 10:00

    article très intéressant ! merci

    72
    Samedi 15 Octobre à 19:18

    Merci! 

    Les dys sont assez peu connus par les professeurs et le fait que tu en parles dans ton blog peut faire avancer les choses alors un grand merci ! 

    D'ailleurs si tu as besoin d'informations supplémentaires tu peux me contacter. 

    Une admiratrice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :